English | Français

Toujours plus haut - Estimer les réserves de carbone des forêts [Francais]

 

Le carbone forestier

Les écosystèmes forestiers pourraient jouer un rôle important dans la lutte contre le changement climatique puisque les émissions du secteur forestier représentent ~ 10% des émissions mondiales. Les principales réserves de carbone des forêts sont la biomasse des arbres et le sol. Le maintien du carbone forestier est aujourd'hui considéré comme un mécanisme d'atténuation légitime par la Convention Cadre sur les Changements Climatiques sous le terme de «REDD+» (Réduction des émissions résultant du déboisement et de la dégradation des forêts dans les pays en développement), car, lorsque les forêts sont coupées, une quantité importante du carbone stocké dans les arbres est libérée dans l'atmosphère.

Le succès du mécanisme REDD+ demande des systèmes transparents de surveillance, et de vérification des réserves de carbone des forêts. Les initiatives de REDD+ pourraient générer des bénéfices importants dans les pays forestiers comme le Panama : conservation de la biodiversité, la protection des services des écosystèmes, amélioration des moyens de subsistance dans les milieux ruraux, lutte contre la pauvreté, etc. Ces avantages devraient être également évalués. Notre groupe de recherche s’intéresse aux méthodes d’évaluation du carbone forestier, de la vérification sur le terrain à la télédétection. Nous travaillons à développer des méthodes de surveillance ancrées dans une forte participation locale favorisant l'appropriation des connaissances sur les réserves de carbone des forêts.

 
   


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Last update: le 2 jullet, 2014