maryna lesoway
ph.d student, montreal and panama

e-mail: maryna.lesoway@mail.mcgill.ca
Neotropical Environmental Option
Co-supervised by Rachel Collin (STRI)

I joined the Abouheif lab in September of 2009, having completed a Master’s Degree in Biology at the University of Victoria in 2004. My study system is the calyptraeid gastropods, a group of marine snails that are distributed world-wide, but have their highest diversity in the Americas. I do much of my work in Panama at the Smithsonian Tropical Research Institute. There, I am based at Naos Island Laboratories were I have access to numerous species of calyptraeid gastropod.

I am interested in the interplay between the environment, development, and the mechanisms implicated in the evolution of development. In particular, my work aims to understand the transitions between different modes of development within invertebrate groups with diverse larval forms.

Recent phylogenetic study of the calyptraeid gastropods has shown numerous rapid transitions in a relatively short time between different modes of development; notably from direct development with nurse eggs; to indirect development with a swimming and feeding larva. Direct developing clades without nurse eggs appear to be an evolutionary dead-end, and do not show similar transitions. My research will focus on three axes to study the characteristics of nurse eggs that may have allowed for the re-evolution of a free-living, feeding larval type: the morphology of different larval structures as a function of developmental mode, the underlying genetic mechanisms that control the production of nurse eggs, and the environmental factors that affect nurse egg production and embryonic development.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
J’ai joint le groupe de recherche du Professeur Abouheif en septembre 2009 après avoir complété une maîtrise en biologie en 2004 à l’Université de Victoria. Mon sujet de recherche porte sur les gastropodes calyptraéides, un groupe d’escargots marins trouvés un peu partout dans le monde, mais dont la diversité se révèle la plus grande autour du continent américain. J’effectue l’essentiel de mes recherches au “Smithsonian Tropical Research Institute” situé au Panama. Je suis installée dans un laboratoire sur l’île de Naos, où j’ai facilement accès à plusieurs espèces de calyptraéides.

Je m’intéresse aux interactions entre l’environnement et le développement et les mécanismes impliqués dans l’évolution du développement. Plus précisément, je tente de comprendre les transitions entre les différents types de développement dans un groupe d’invertébrés ayant des divers modes de développement à partir de l’état larvaire.

Les travaux récents en phylogénie des gastropodes calyptraéides ont montré que le mode de développement a changé rapidement et fréquemment passant notamment d’un développement direct via des “nurse eggs” à un développement indirect demandant une larve capable de nager et d’ingérer du plancton. Contrairement aux cas précédents, le développement direct mais sans “nurse eggs” n’a pas de transition similaire, ce qui équivaut à un cul-de-sac évolutif. Afin de comprendre les caractéristiques des “nurse eggs” donnant la capacité de ré-évoluer une larve capable de se nourrir dans le plancton, mes recherches porteront sur trois aspects: la morphologie des structures en fonction du mode de développent, ensuite sur les mécanismes qui contrôlent la production des “nurse eggs”, et enfin, sur les facteurs environnementaux qui influencent la production des “nurse eggs” et donc le développement des embryons.

Last update: Sept. 21, 2010